logo
logo

Mégot

Galet de Mégot
Galet de Mégot
Galet de Mégot
Galet de Mégot
Galet de Mégot
Galet de Mégot
Galet de Mégot
Galet de Mégot
Galet de Mégot
Galet de Mégot
Galet de Mégot
Galet de Mégot

Emmanuel Colinet, alias Mégot est né à Saint-Denis de la Réunion, il y a 32 ans…

A l’âge de 14 ans, il se tourne vers le monde des arts, d’abord intermittent du spectacle, puis en tant que comédien à temps plein, il devient par la suite formateur en théâtre pour un public d’enfants et d’adolescents.

En 2007, il commence à agir dans l’espace public et réalise plus de 300 interventions sur l’île de la Réunion. Il organise régulièrement des ateliers avec des jeunes, réalise de nombreuses fresques (Emmaüs, La Fabrik, Artothèque, Lerka), et participe à des expositions collectives comme en 2012 l’exposition du FRAC « Je ne sais pas dessiner » au Tampon.

« Mon style est abstrait psychédélique ».

Mégot travaille la ligne, les courbes et organise ses œuvres par des formes géométriques où les couleurs s’entrechoquent, se fuient, se rencontrent pour donner vie à un chaos contrôlé.

Dans ses peintures, il utilise les formes géométriques, les assemble, les divise, les multiplie comme pour laisser deviner une formule à décrypter. Son but étant de créer des ambiances, donner envie qu’on s’y perde, permettre aux gens de quitter leur quotidien, s’évader.

Son travail consiste à faire le pont entre le réel et l’imaginaire tout en laissant une place prépondérante à la multiculturalité.

« Je cherche toujours à surprendre! »

Une démarche très personnelle autour du galet…

A la manière des hommes préhistoriques, peindre des formes qui n’ont pas d’âge sur des rochers lui a semblé être une évidence. Partir à la rencontre de la nature, s’y frayer un chemin pour y déposer une trace !

Celle-ci ne doit pas dénaturer le site mais plutôt le souligner comme s’il était « pointer du doigt »! N’oublions pas que l’homme est devenu ce qu’il est grâce à son environnement et en sachant l’utiliser.

C’est dans cette démarche que Mégot s’est servi de l’élément naturel qui le côtoie pour faire une série d’œuvres presque primitives! Histoire de nous rappeler_ Ô combien_ notre passage est éphémère sur cette Terre !

« Le rocher » est si familier dans notre environnement qu’il peut parfaitement servir de support à une peinture qui va le recouvrir dans son ensemble et ainsi souligner sa forme si particulière !

Le rocher est autour de nous présent sous forme inerte, servant souvent à faire des séparations ou encore des sculptures, mais il n’avait jamais jusqu’à présent servi de support à une œuvre ! Sans doute parce qu’il est déjà lui-même une œuvre de la nature!

Voilà pourquoi, après un long travail de recherche sur les ornements et habillages, il a opté pour des motifs universels (formes géométriques parfois naïves, dénuées de toute prétention) voulant à tout prix considérer l’espace tout en le respectant, afin que chacune des formes trouve sa place exacte. Ainsi le rocher et la peinture ne feront plus qu’une seule et même œuvre !!

Il  nous propose de rester dans une gamme de couleur épurée (noir blanc) pour créer des contrastes, donner l’impression de lumière et ainsi symboliser une complétude, un tout ! Viens ensuite le rouge, pour nous rappeler la roche volcanique présente sous nos pieds !

Page Facebook

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

In Portfolios