logo
logo

Konix

Pionnier du mouvement graffiti art à Saint-Denis au début des années 90, Konix est un artiste protéiforme qui a vécu et grandi aux Camélias, cité populaire et zone d’éducation prioritaire.

Notons que, comme à New York, le mouvement graffiti Réunionnais est née dans les quartiers défavorisés de la capitale.

C’était le début du graffiti à la Réunion. Localement, il n’y avait pas de magazines ni de livres disponibles, dédiés au graffiti.

« Les seuls trucs qui nous sauvaient c’était les quelques rares photos récupérées dans les premiers reportages sur le graffiti publiés dans les magazines people comme Paris-Match. »

Après des études dans le domaine du film d’animation suivies d’une spécialisation dans les décors et la colorimétrie, Konix s’est mis à la peinture numérique et 3D.

Aujourd’hui, Konix peint toujours sur les murs, s’essaie à la peinture sur toile avec peinture aérosol, pinceaux, feutres, acryliques, encres…

Konix s’est fait connaitre par ses graffitis paranoïaques, des tags se transformant en portrait quand on s’éloigne de la toile.

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

In Portfolios