logo
logo

Yren

Yren peint à La Réunion depuis 2013.

Il découvre le graffiti durant un concert des Clash en septembre 1981, à Paris, où il voit Futura 2000 en live painting.

Ses personnages sont multicolores et sous l’influence de plusieurs courants artistiques : impressionnisme, cubisme, pop art, art brut, graffiti, et divers arts ethniques.

Contacts :

Parcours artistique :

Il est varié et multidisciplinaire.

En 1985, il est initié à la photographie en noir et blanc et réalise ses premiers clichés sur les graffitis de Tours. Il peint également ses premières fresques, très abstraites à l’époque.

En 1986, il découvre l’art brut en assistant Brigitte Seneca dans son atelier d’art thérapie ouvert aux personnes âgées « déments séniles » de l’Hôtel Dieu de Mâcon. Il organise à Tours une exposition consacrée aux peintres de cet atelier et un colloque autours du thème de la vieillesse en partenariat avec l’Institut de formation aux Sciences du Cerveau.

En 1988, il est comédien dans La Compagnie Sans Nom. Plusieurs Prix (Becker d’Or aux sélections du Festival Francophone de Café Théâtre d’Evry, Prix de la meilleure mise en scène aux Rencontres Francophones de Sancoins, Finaliste du Festival de l’Humour au Mans), et une tournée en France de janv. 88 à sept. 89.

En 1990, il fait des études en art et lettres et se spécialise alors en photographie. Il crée le labo photo Réné Binet où il donne des cours de développement et de tirage. Il expose ses travaux à l’Hôpital èphémère, aux Rencontres Internationales de la Photographie, au siège social de Kodak à Paris, au Festival de la photographie de Besançon, au Festival de Charlieu….

Il est membre fondateur de l’association MIRAGE, regroupement d’artistes en peinture, photographie, vidéo, poésie… Mêlant ces différentes disciplines, elle organise des expositions underground à Paris et notamment dans les anciens entrepôts de vin de Bercy.

De 1994 à 2002, il fait une pose dans sa production artistique pour se consacrer au tourisme à l’île de la Réunion.

En 2002, il est responsable du Château d’Auvers, avec son parcours spectacle dédié aux  impressionnistes. Il y développe des expositions d’art contemporain et le Festival de l’Iris.

De retour à la Réunion, il constate un manque de représentativité de la scène graffiti réunionnaise et crée, en 2011, la page Facebook et le site internet Street Art Reunion Island

Depuis 2013, en parallèle avec ses activités dans le tourisme, il reprend une production picturale et photographique.

En 2019, il est invité en résidence à Street Art City, pour y produire la chambre 126, de l’Hôtel 128.

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

In Portfolios