logo
logo

Jace

Jace, gouzous en poupées russes
Jace, gouzous en poupées russes
Jace, gouzous en poupées russes

Auteur du fameux « gouzou » né à l’île la Réunion en 1992, personnage à la fois mixte, métissé, sans visage, ses allures peuvent en fonction des inspirations de son auteur passer par tous les états d’âme : mélancolique, punk, révolutionnaire, joyeux, malicieux…toujours proches de l’actualité, les gouzous se sont invités dans un premier temps dans le paysage urbain réunionnais ainsi que dans les zones rurales difficilement accessibles tel que ravines ou ponts et autres lieux insolites ou la performance artistique revêt parfois de l’inattendu voir même de l’exploit!

Ses sujets de prédilections sont difficilement identifiables…l’humour semble être la clé de voute de ses travaux. Décalé, le gouzou cherche a surprendre, suscite la réflexion, apporte une autre vision de l’actualité, interpelle, s’amuse… Chacun de nous peut s’identifier à travers sa grande humanité. Autant de pistes prises par l’auteur qui sait être percutant quant cela se doit de l’être.

Jace détient plusieurs cordes à son arc, si il reste la figure emblématique du gouzou, il n’en reste pas moins un des premiers artistes à avoir travaillé sur les détournements d’affiches en tout genre. Des messages encore une fois humoristiques plutôt approuvés par les publicitaires visés. Ses personnages Afro auront eux aussi fait partie des œuvres plébiscitées par les Réunionnais.

Et puis il s’est envolé aux grès des voyages et des rencontres. On retrouve sa trace un peu partout sur les différents continents (plus d’une trentaine de pays parcourues)…il suscite un engouement sans pareil , les fameux chasseurs de gouzous qui se »battent » pour immortaliser en premier la dernière création de Jace et de compléter ainsi leur collection de photos  !

Depuis quelques années, les gouzous parcourent le monde que ce soit pour des commandes, des festivals, des reportages, des expositions en galerie prestigieuses ou autres musées, ils deviennent de véritables ambassadeurs de la Réunion, et de la zone océan indien dans le milieu street art.

En 2016, il a eu l’honneur de repeindre le fameux pont des arts en plein coeur de Paris pour remplacer les cadenas qui devenaient une menace pour la sécurité du pont. Par la générosité de son auteur, un grand nombre de projet ont vu le jour dans le milieu  du graff réunionnais. En ligne de mire de très beaux focus  sur des artistes locaux avec la clé, fresques en tout genre, reportage télé, projets humanitaires, échanges artistiques, etc etc.

  • «Biograffiti» (expo collective) (Le Havre, 1996)
  • Miroir de l’art (Le Havre, 1997)
  • Tecrozen (Le Havre, 1998, 2000, 2003)
  • Unik (Saint-Pierre, La Réunion, 2001-2002)
  • Art’ Senik (L’Étang-Salé, La Réunion, 2002)
  • Biz’art (Saint-Denis, La Réunion, 2002)
  • «Food show» (expo collective) (Londres et Munich, 2003)
  • Le drugstore (Saint-Leu, La Réunion, 2003)
  • Mosaik (Saint-Denis, La Réunion, 2004)
  • Centre culturel François Mitterrand (Rouen, 2004)
  • «Hollywood remix» (expo collective) (New York, 2004)
  • «Old school» (Saint-Denis, La Réunion, 2005)
  • «Paris… golo !» (Paris, 2006) qui fut la première exposition parisienne de Jace.
  • «… Et la lumière fut…» (Saint-Pierre, La Réunion, 2006)
  • « Wooster spring » (New York 2006)
  • « Projet Madakao » lors du Leu Tempo Festival, 2009
  • «Go get a shoeshine box», Brooklynite gallery / New-York 2009
  • «Fragments» / Gounod / St-Denis de la Réunion 2009
  • «La Réunion : terre off-shore», bonjour India / Sakshi gallery / Mumbai 2010
  • «Tag et Graffiti au Palais de Tokyo, les Lettres de noblesses» / Palais de Tokyo / Paris 2010
  • «Biennale d’art contemporain» / Le Havre 2010
  • «Fiches d’électrocution scolaire» / Galerie Magda Danysz / Paris 2011
  • «40 ans de Graffiti» / galerie Mathgoth / Nancy 2011
  • «Empreintes urbaines» / Palais de L’Inea / Paris 2011
  • «40 ans de pressionisme» / Grimaldi Forum / Monaco 2011
  • «Madakao» / Palais de la Benedictine / Fecamp 2011
  • «Deck’on skate» / Celal / Paris 2011
  • «Fifty/fifty» / Galerie Mathgoth / Paris 2012
  • «20 ans du gouzou» / galerie australe / Ile de la Réunion 2012
  • « 20 piges » / Galerie Mathgoth / Paris 2012
  • «Biennale d’art contemporain» / Le Havre 2012
  •  » C’est de la bombe » / Galerie Hamon / Le Havre 2012
  • « Entrée libre » / Alliance française / Bangkok 2013
  • « Marbour event » / Marseille 2013
  • « Tableaux de maitres » / palais de Tokyo / Paris 2013
  • « gouzou in zululand « / Cape town, Durban, Johanesburg 2013
  • « White Noise » (TOO MANY MASCOTS, NOT ENOUGH CHARACTER !) / Pictoplasma (expo collective) / Madrid 2013
  • « 10 Years of Wooster Collective » /Jonathan LeVine Gallery (expo collective)/ New-York 2013
  • « Du graffiti dans les voiles » / Andavadoak 2013
  • « Behind the red wall » / Jardin Rouge / Marrakech 2014
  • « Lez’arts de la Bievre » / Paris 2014
  • « DiptyQ » / Galerie Mathgoth / Paris 2014
  • « Le porc du Havre » / Galerie Hamon / Le Havre 2014
  • « In situ » / Fort d’Aubervilliers / Paris 2014
  • « Djerbahood » / Djerba 2014
  • Du graffiti dans les voiles / Le Port / Ile de la Réunion
  • Pont des arts / Paris 2015
  • « Cliches »/ Galerie Mathgoth/ Paris 2015
  • « Cape town Art fair »/ galerie Caroline Smulders / Cape town 2016

Instagram

Page Facebook

Site Internet

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

In Portfolios